Pions

Agrandir le texte : A | A+ | A++

Les Procédures collectives, Rouen

Votre entreprise ou société connaît des difficultés économiques et financières.
Vous n’avez pas pu ou souhaité prendre des mesures préalables pour y remédier.
Votre entreprise n’arrive plus à faire face à ses engagements (règlements des prêts, crédit bail, fournisseurs, cotisations sociales, TVA, loyers...).
Les banques ne vous plus confiance et menacent de supprimer les découverts (autorisés ou non) et même rejettent vos traites, chèques.
Les huissiers de Justice vous poursuivent...

Si vous êtes dans cette situation, c’est que votre entreprise ou société est en état de cessation de paiement.

Alors, très rapidement, il est de votre rôle de chef d’entreprise d’agir dans le meilleur délai et de choisir la solution la mieux adaptée à votre situation.

N’hésitez pas à prendre contact avec le dirigeant d’AL CONSEIL ENTREPRISE.

En effet, AL CONSEIL ENTREPRISE depuis 1996 s’est spécialisée dans les procédures collectives et intervient partout en France.

AL CONSEIL ENTREPRISE procèdera préalablement à toute décision à un audit complet afin de mieux appréhender la situation et vous orientera vers la solution la mieux adaptée.

Il existe deux cas de figure :

  • Le redressement judiciaire
  • La liquidation judiciaire

Le redressement judiciaire peut conduire à la liquidation judiciaire s’il s’avère qu’un plan de continuation n’est pas réalisable.

Mettre en place une procédure collective relève d’une décision de gestion du chef d’entreprise ou du gérant.Contrairement à ce que l’on pensait auparavant, le fait de demander auprès du Tribunal de Commerce le bénéfice du redressement judiciaire ou de la liquidation judiciaire n’a pas de caractère honteux.

Ainsi, quelque soit votre situation, AL CONSEIL ENTREPRISE, vous assistera et vous accompagnera tout au long de la procédure.

Sa mission peut être très étendue :

  • Audit préalable
  • Choix de la procédure collective
  • Etablissement du dossier complet de déclaration de cessation des paiements
  • Audience devant le tribunal de commerce
  • Assistance tout au long de la procédure (notamment recherche pendant le redressement judiciaire de solutions afin d’éviter la liquidation judiciaire...)

Surtout, il faut que vous ayez à l’esprit que votre état de cessation des paiements ne soit pas effectif depuis plus de 45 jours.

En effet, la loi est très stricte en la matière. Il est essentiel de faire état de la cessation des paiements auprès du greffe du Tribunal de commerce avant 45 jours suivant cet état.

Pourquoi ?

Par exemple, si vous dépassez cette date, le Mandataire Judiciaire pourra vous assigner pour faute de gestion pouvant conduire à une interdiction de gérer plus ou moins longue et à des poursuites financières personnelles afin de combler tout ou partie du passif crée par votre entreprise ou société.

Alors, surtout, si votre entreprise ou société est en état de cessation des paiements, prenez vite contact avec AL CONSEIL ENTREPRISE pour agir efficacement et rapidement.

Par contre, si vos difficultés ne sont que passagères et que des solutions en amont peuvent être mises en place, le tout afin d’éviter la mise en place d’une procédure collective, nous vous invitons à consulter notre rubrique entreprises en difficultés.

 

Avocat Rouen : Procédures collectives